Kahn : Le rôle de l’enfant : de patient désigné à celui de guide du processus de changement Pierre Kahn (1995) Thérapie familiale, 16, 3, pp. 255-271

LE ROLE DE L’ENFANT : DE PATIENT DÉSIGNÉ A CELUI DE GUIDE DU PROCESSUS DE CHANGEMENT*

P. Kahn **

*Cet article a été publié dans Terapia Familiare, Roma, Nr. 43, novembre 1993. Et dans Thérapie familiale, Genève, 1995, Vol. 16, N° 3, pp.255-271.

** Psychologue et thérapeute familial. L’auteur désire remercier Maurice Nanchen pour ses précieux conseils lors de la traduction de ce texte.

Introduction

Contexte

Cet article est issu de l’expérience et de la réflexion d’un psychologue travaillant auprès d’enfants et d’adolescents dans le carde du Service médico-psychologogique de Colderio au Tessin (Suisse).
Il est important de relever que le modèle systémique-relationnel ne constitue pas un langage commun de référence pour tous les membres de ce service de pédopsychiatrie : diverses orientations théoriques participent à l’ "orchestre clinique" lors des discussions entre collègues.

Population

Bien que le service médico-psychologique s’adresse aux enfants et aux adolescents de zéro à vingt ans, les réflexions cliniques exposées ici sont issues plus particulièrement du travail avec les enfants dont l’âge est compris entre quatre et douze ans, population qui statistiquement est la plus représentée dans notre consultation.

La réflexion initiale et ses développements

Au cours de mon activité clinique, fondée sur l’approche systémique, j’ai pris conscience que deux considérations occupaient une place considérable dans mes pensées et qu’elles semblaient concerner des problèmes fondamentaux :

a) L’enfant est un patient désigné qui engendre souvent des sentiments de culpabilité chez les parents, les enseignants, les pédiatres ou autres intervenants. Ces derniers, cependant, donnent rarement la parole à l’enfant, lorsque celle-ci peut quand même s’exprimer, elle ne bénéficie que de peu de crédit. Pourtant, chacun s’accorde pour placer cet enfant au centre des préoccupations, ce qui se conçoit bien puisqu’il se trouve à l’intersection des divers systèmes concernés par le problème.

b) Lorsque nous l’invitons à s’exprimer au cours d’une séance qui réunit son système de référence – généralement la famille nucléaire – nous obtenons rarement de sa part des…

Pour avoir accès à ce contenu et à des centaines d’autres articles, vous devez faire une demande d’inscription.

Je m’inscris

Si vous avez déjà un compte, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.